Partenaires




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps d'une courte pause est à savourer comme sa vie [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 81
Date d'inscription : 19/02/2017
Age : 13
Localisation : Bah, chez moi *-*
avatar
Chaton
Chaton
   Lun 20 Fév - 1:25

Un belle après midi ensoleillé se préparait peu à peu. La place était habiter par plusieurs félins différent les uns des autres, au milieu de tous se trouvait Petit Songeur. Le chaton regarder les matous passer par là légèrement amuser. Il scruta le promontoire quelques instants sans trop savoir pour quelle obscure raisons... Le grand chaton blanc bailla en se levant et en étirant ses muscles d'une lenteur contrôlée. Quand enfin il fut à son aise il se mit à gambader autours de la place en regardant les jeunes comme les vieux aller par ci par là, il trouvait tout ça hilarant. Il les voyer regardés vers le promontoire de peur d'une annonce morbide, leur peur était tel que tous s'y étaient habituer et que seul un chaton comme Lucifer pouvait s'en rendre compte. Il s'en fichait bien, il n'avait pas peur mais respecté malgré tout son Roi, il le savait sinon il mourait jeune ! Ses petits yeux bleus se plissèrent en fixant un oiseau voler, libre. Il coula ensuite un regard vers ses pattes déjà plutôt grandes, en fait c'est son corps entier qui était plus grand que la normal. Le petit sortait et rentrait ses griffes en grattant le sol jusqu'à faire un petit troue, puis il le reboucher, ne sachant que faire de celui ci. Il se rendit ensuite compte que ce qu'il faisait ne servait à rien et que c'était idiot. Il observa donc quelques félins, tapit dans l'ombre, ses yeux bleus turquoises luisés dans la pénombre. Il se sentait observer. Il fit volte face pour fixer l'intru et observer sa carrure. Sa queue fouettait l'air farouchement. Il n'aimait pas être déranger de la sorte pendant qu'il observer une future potentielle proie. Malgré son jeune âge il ne manque pas d'assurance. Sa posture n'était pas agressive mais défensive pour éviter de se prendre un mauvais coup de patte. Lucifer avait sortie les griffes instinctivement. Ses petites babines étaient légèrement retroussées pour laisser apparaître des bouts de crocs blancs. Il ne savait pas si le matou en face voulait son bien ou non. Même si au fond il s'en fichait totalement.

_________________
Petit Songeur - Nuage du Songe - Vigueur du Songe
My power is such that you have to kneel before me!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 13
avatar
Gardien
Gardien
   Mar 21 Fév - 22:30

Je m’ennuie.
Le rôle de gardien n’est pas des plus mouvementés… Garder le camp, surveiller un danger qui ne viendra jamais. Génial. Cela faisait déjà quelques lunes que je n’étais plus novice, et j'avais découvert les plaisirs du métiers, s’il y'en avait bien sûr.
Il fallait bien s’occuper… Aussi, au bout d’un moment, on trouvait des occupations. Oh, des choses futiles. Sans grand intérêt. Mais il n’était pas possible de rester toute une journée ainsi, sans rien faire à part surveiller… rien.
Mes yeux abyssaux se lèvent vers le ciel lumineux. Aujourd'hui, il faisait beau. Un grand soleil dominait le camp et projetait ses rayons puissants sur les félins qui mangeaient dans la clairière. Je ne les voyais pas mais je les devinais, connaissant le quotidien de certains d’entre eux. J'ai faim. J’espère que mon tour de garde sera bientôt terminé car je n’en peux plus. Je ne sais plus quoi faire, j’en ai assez de fixer le vide. Toutes mes pensées ont défilé. Je m’étais redit ce que je me disait chaque jour.
Bientôt, un félin arrive, m'interpelle. J’ai fini pour aujourd'hui ! À peine m’annonce-t-il ça que je me précipite à l’intérieur du camp dans l’idée de piocher une proie bien dodue et de la manger rapidement à l’abri des regards. Après… Et bien, je m'allongerais au soleil et je m’endormirais sans doute, bercé par la chaleur du printemps qui arrivait.

J’entre dans la clairière principale au milieu de laquelle se trouve le promontoire, endroit regardé avec crainte par tous les guerriers l’entourant. Il fallait dire que lorsque le chef annonçait une assemblée, ça n’était que pour exécuter quelqu’un. Rien que d'y penser, je ferme les yeux. J’avais vu de nombreux chats se faire tuer sous mes yeux par Légende Impériale, ou même Astre des Ondines, sa cruelle conseillère. Je regardais toujours le visage fermé, mais à l’intérieur, j’avais envie de vomir. Le sang me dégoûtait, et voir ce que certains enduraient me faisait mal au cœur. On les torturait avec un plaisir visible, ce que je ne comprenais pas. J'étais heureux de ne pas faire partie des ennemis du meneur…
Malgré la chaleur environnante, je me sens trembler. Destin, épargne moi.

Dans le camp, le calme règne. On n’ose pas faire de bruit de peur de déranger le grand maître et de s’attirer les foudres de ses proches. Alors on se tait.
Je déteste cette ambiance lourde et désagréable. J’ai envie de me révolter, d’enlever le chef de la tête de notre colonie. Mais je sais que je ne peux rien faire contre lui. Il est trop fort, trop bien entouré. Si on s’y mettait à plusieurs, nous aurions peut-être une chance, mais seul, je ne pouvait que me faire tuer.

J'ai l'impression d’être seul dans la clairière, mais j'aperçois alors un petit félin au pelage immaculé. Il me tourne le dos, semble jouer avec quelque chose. Un chaton sans doute. Je ne connaissais pas le nom de tous les habitants de la pouponnière, mais celui-ci m’était vaguement familier.
Tout à coup, il se tourne vers moi, montre ses petits crocs. Sa queue bat l’air. Surpris par ce subit changement de sa part, je me met en position de défense, comme il l’était lui aussi. Ce chaton osait se confronter à moi ? Ses yeux turquoises m'impressionaient par leur beauté, mais je m’en désintéressait bien vite.

—Qu’est-ce que tu me veux, petit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 19/02/2017
Age : 13
Localisation : Bah, chez moi *-*
avatar
Chaton
Chaton
   Ven 24 Fév - 21:14

Ooh, quelle belle surprise que de découvrir que la personne en face de Lucifer est Force de l'Occulte, un matou qui est devenu Gardien depuis peu. Sa position de défense était exactement la même que celui du chaton. Même si Petit Songeur se fichait complètement de lui il était légèrement intriguer par... Lui. Au vu de la phrase qu'il lui dit, Lucifer changea son avis, il était faible, un minable qui croit qu'un chaton est en dessous de lui par sa taille, oh mais il se trompe, un "petit" peut être aussi fort et haut hiérarchiquement parlant qu'un adulte ! Ce à quoi le gamin répondit :

- Oooh, tu ne me connais donc pas ? Excuse mon impolitesse, je suis Petit Songeur mais tous m'appelle Lucifer. Tu es Force de l'Occulte si je me trompe pas, un Gardien ? Eh bien vois-tu tu fais bien ton travail même si tu as été obliger de te mettre en position de défense face à un.... Petit.

Il insista bien sur le dernier mot, plus jamais le Gardien ne devait l'appeler comme ça, il n'était pas petit, loin de là, il avait une très grande force et une très grande importance. Ses muscles se détendirent et il s'assit. Aucune expression ne pouvait être déchiffré sur son visage ou sur ses prunelles. Il ne laissait personne lire en lui. Personne. Pas même Astre des Ondines, enfin, peut être un peu, celle ci à de loin tout les droits sur lui et c'est bien la seule. Lucifer observa un instant la créature nommé Force de l'Occulte en face de lui, un matou plutôt musclé a la robe entièrement noir comme le charbon. Le chaton blanc reprit d'une voix moins glacial et plus détendu, il n'avait aucunement peur de lui :

- Dit moi plutôt qu'allais-tu faire avant que l'ont se rencontre ?

Spoiler:
 

_________________
Petit Songeur - Nuage du Songe - Vigueur du Songe
My power is such that you have to kneel before me!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 13
avatar
Gardien
Gardien
   Dim 19 Mar - 15:36

[Excuse-moi pour le retard impardonnable et la mise en page :c]

Le jeune félin blanc me fixe de ses yeux de glace, si semblables à des êtres froids. Il est la glace. Je suis l’abysse.
Il est plus grand que les autres chatons, je le vois bien. Plus grand et plus fort. Peut-être même plus mature. Je ne me rappelle pas de son nom mais je l’ai déjà vu aux côtés d’Astre des Ondines, la fidèle conseillère de Légende Impériale. Une femelle des plus désagréables et sadiques, mais digne de son roi qu’elle adorait comme personne. Que de faibles qui ne savaient pas se protéger seuls et qui avaient besoin de quelqu'un pour ça. Je faisais partie de ces faibles, à mon grand regret.
Je ne saurais survivre seul comme ces solitaires que l’on rencontrait de temps à autres et que l’on devait chasser sous peine de beaucoup de choses. Mais le goût de la liberté me manque cruellement. Jamais je ne l’avais senti, mais d'après ce que je comprenais, c’était l’un des sentiments les plus doux.
Nous vivons dans la peur. Ce n’est pas ce que nous voulons.

—Oooh, tu ne me connais donc pas ? Excuse mon impolitesse, je suis Petit Songeur mais tous m'appelle Lucifer. Tu es Force de l'Occulte si je me trompe pas, un Gardien ? Eh bien vois-tu tu fais bien ton travail même si tu as été obliger de te mettre en position de défense face à un.... Petit.

Ah, il voulait jouer à ça !
Il étais loin d’être petit. Mais ce mot que j’avais employé n’était pas contre lui. C’était une manière de lui montrer que j'étais… plus grand. Bon, non. Je l’avais employé à tort et à travers​. Mais il le méritait ce petit Lucifer ! Quel surnom pour un chaton ! Était-il digne du diable ? Je n’en sais rien. Je ne lui ai jamais vraiment parler. Mais j’allais sûrement le savoir au fur et à mesure…

Le jeune félin se détendit soudain et s’assit, le visage impénétrable. Je ne peux m’empêcher de sourire. Il me ressemble dans sa manière d'être, de ne jamais laisser paraître ses émotions. J’avais beau essayé de ne pas l’être, j'étais agressif lorsque je parlais à une personne que je ne connaissais​ pas. Je ne suis pas un matou facile à approcher et, malgré moi, je n’avais pas d’amis.

—Dit moi plutôt qu'allais-tu faire avant que l'ont se rencontre ? continua-t-il, d’une voix moins glaciale, plus avenante.


Qu’allais-je faire ? Et n’en savais rien. Aller me recoucher et reprendre mon tour de garde plus tard ? Prendre une pièce de gibier, la manger et puis… traîner ?
Je n’avais rien de prévu, mes journées se résumaient à garder le camp et le territoire et à dormir. J'allais sans doute faire pareil aujourd'hui, mais il me mettait un peu d'animation dans ma vie. Je ne peux que l'en remercier.
Néanmoins, je n’allais pas lui dire ça. C’était personnel. Et lui avouer que je ne faisais rien de mes journées était au dessus de moi.

—Oh, et bien, j’allais manger un petit peu et puis…

Je m’étais piégé moi même. De toute manière, mentir était au dessus de moi. Je n’étais pas fait pour ça.

—Et puis je suis tombé sur toi, mon petit.

Ça m’étais venu ainsi, je ne pouvais revenir en arrière. De toute manière, ce petit ne m’inspire pas confiance. Au contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 19/02/2017
Age : 13
Localisation : Bah, chez moi *-*
avatar
Chaton
Chaton
   Dim 19 Mar - 17:41

Le matou en face de lui semblait perdu, comme ci la question de Lucifer l'avait prit de travers. Un rictus satisfait se dessina sur le visage du chaton. Malgré ça il resta de marbre et attendit la réponse du Gardien. Etrangement Petit Songeur se méfiait, il ne le sentait pas, comme ci quelques chose clochait et qu'il n'arrivait pas à savoir quoi, il doit bien avouer que ça l'énerve un peu de ne pas trouver sa propre "faiblesse". Il écouta attentivement les paroles de Force de l'Occulte qui se déversait en lui comme une cascade limpide, sans aucune vrais intonation, comme ci toutes traces de bonheur s'était envoler :

- Oh, et bien, j’allais manger un petit peu et puis…

Et puis rien, finit Lucifer dans sa tête. Sa journée se résumer à ça, garder le camp, manger, dormir infiniment sans s'arrêter, sans savoir pourquoi. C'était plutôt idiot comme situation et pourtant personne ne dit rien, ils se contentent tous d'obéir la tête basse. Petit Songeur fixait toujours son interlocuteur. Pourquoi lui semblait-il lire un certains sarcasme dans ses yeux ? Comme ci il se fichait lui même de lui. Le chaton le sait, plus tard il ne sera pas comme ça, plus tard il fera des choses différentes, plus tard il prouvera à tous qu'il est le meilleur et que personne ne peux le battre. Mais pour l'instant il observe, coulant des regards à droite et à gauche cherchant des informations sur le futur monde qui l'attend. Et enfin il entendit la voix calme du Gardien, quoi que calme est un grand mot...

- Et puis je suis tombé sur toi, mon petit.

Petit Songeur baissa légèrement la tête tout en fermant ses prunelles et en balançant sa tête de droite à gauche. Un sourire aux lèvres et un petit rire. Il ouvrit ses iris saphirs et releva doucement la tête pour enfin miauler sur un ton très calme, tellement calme que c'est étrange. Comment un chaton peut être si calme ? Personne ne le sait.

- Bientôt tu ne m'appelleras plus mon petit. Car bientôt il suffira d'un coup de mes griffes pour te lacérer le flanc, il suffira d'un coup de croc dans ta gorge pour en finir avec toi. Alors non, je ne suis pas ton petit, je ne suis le petit à personne.

Il finit cette phrase avec un rictus étrange sur les lèvres. Le petit se leva doucement et s'étira longuement. Il s'approcha du matou, il sentait son souffle sur son pelage blanc, il leva la tête et continua son monologue :

- Pourquoi tu n'as pas confiance en toi ?

Il n'y avait aucune explication à cette question. C'est juste que Petit Songeur dit ce qu'il pense, et en l'occurrence il pense que Force de l'Occulte n'a pas confiance en lui. Peut être se trompe t'il, ou peut être pas. Il lui tourna le dos et s'assit un peu plus loin fixant le ciel bleus. Il n'attendit pas la réponse du matou et posa une autre question :

- N'as-tu pas rêver d'être libre ?

Il attendait une réponse pour les deux questions. Mais peut être le félin ne lui en donnerait qu'une seule, trop honteux de la deuxième. Lucifer huma délicieusement l'air en attendant la réponse du Gardien. Peut être devait il penser que le chaton était étrange, bizarre... Mais peu importe. Il veux savoir. Plus il en saura plus il sera un bon apprenti dans 1 lune.

_________________
Petit Songeur - Nuage du Songe - Vigueur du Songe
My power is such that you have to kneel before me!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 13
avatar
Gardien
Gardien
   Dim 2 Avr - 10:24


Le chaton baisse la tête. Pendant un moment, je le crois énervé, prêt à rentrer dans la pouponnière. Et je m'en réjouis. Ce chaton... Il me fait froid dans le dos. Manipulateur, et puis fils de la grande conseillère. Tout ce qu'il fallait pour un chaton bien maléfique qui terminerait sans doute comme Légende. Ou non, peut-être pas. En félin sadique, en bourreau. Et ces personnes là, je les hais. Plus que tout.
Un petit rire jaillit de la gueule du jeune chaton. Surpris, mon regard se pose sur lui. Ses beaux iris saphirs s'ouvrent, une lueur effrayant à l'intérieur.  

—Bientôt tu ne m'appelleras plus mon petit. Car bientôt il suffira d'un coup de mes griffes pour te lacérer le flanc, il suffira d'un coup de croc dans ta gorge pour en finir avec toi. Alors non, je ne suis pas ton petit, je ne suis le petit à personne.

Sa voix... Ses paroles... Comment pouvait-il oser dire ça à un gardien bien plus âgé que lui ? Il n'était encore qu'un misérable petit chaton ! Plus grand que les autres, certes. Mais il ne m'égalerait pas avant longtemps... Non ?

Un doute surgit alors dans mon esprit. Et si je n'étais pas comme je l'imaginais ? Et si j'étais... Faible, bête, peureux... La liste était longue. Je ne pouvais pas me permettre ça. Non, j'étais un fier gardien. Un gardien que tout le monde admirait. Du moins...

—Pourquoi tu n'as pas confiance en toi ?

Mon sang ne fait qu'un tour. Lui sauter dessus. Je devais lui sauter dessus. Il n'était rien par rapport à rien. Il n'avait pas à me dire ça !

J'ai... J'ai confiance en moi. J'ai confiance en moi. J'AI CONFIANCE EN MOI.

Ils tournent en boucle dans mon esprit, m'assaillent, lancent des attaques subites. Les doutes.
Qui suis-je pour dire ceci ? Qui suis-je ? Celui que je veux être ? Ou celui que je ne suis pas ?

Comment le chaton arrivait-il à provoquer des tempêtes intérieures ainsi, alors que ça ne m'était jamais arrivé ? Essoufflé, je plante mes griffes dans la terre meuble du camp. Il allait continuer. Il n'allait pas s'arrêter. Je le sens.

— N'as-tu pas rêver d'être libre ?

Calme-toi. Montre-lui que tu es bien plus qu'il ne le pense.

Mon masque de reforme. Je ne peux pas le laisser lire sur mon visage. Je le paierais chèrement.
J'inspire lentement l'air avant de la rejeter.
Être libre. C'était un rêve. Un rêve fou, mais un rêve. Que pouvais-je savoir sur ces mots inconnus ? Ils m'étaient souvent montés à la tête sans que jamais je ne sache ce que c'était vraiment. Seuls les solitaires connaissaient ce sentiment grisant qu'était la liberté. Et surtout pas moi.

—Ce sont deux simples mots. Deux mots que nous souhaitons tous connaître, mais que nous ne connaîtront jamais. À cause de cette monarchie si compliquée, celle dans laquelle nous vivons. Tous nos gestes sont contrôlés et nous risquons la mort au moindre faux pas. Tout le monde a déjà rêvé d'être libre. Tout le monde.

Sans faire attention, j'avais exprimé mes pensées les plus profondes, et les plus dangereuses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 19/02/2017
Age : 13
Localisation : Bah, chez moi *-*
avatar
Chaton
Chaton
   Lun 10 Avr - 21:32

Il sembla d'abord vexé, voire énervé, par la première question du chaton puis la deuxième lui fit tout drôle. Son visage ne disait rien, il ne laissait rien paraître. Mais dans ses prunelles brillaient d'une lueur étrange, il semblait.... Mélancolique ? Troublé ? Peut être même les deux en même temps. Petit Songeur se contenta d'afficher un rictus satisfait mais il s'effaça en écoutant les paroles du Gardien :

—Ce sont deux simples mots. Deux mots que nous souhaitons tous connaître, mais que nous ne connaîtront jamais. À cause de cette monarchie si compliquée, celle dans laquelle nous vivons. Tous nos gestes sont contrôlés et nous risquons la mort au moindre faux pas. Tout le monde a déjà rêvé d'être libre. Tout le monde.

Déçu. Voilà quelle sensation éprouver Lucifer. Il était déçu, le Gardien avait donc simplement peur ? Petit Songeur lui n'avait pas peur, il vivait avec ça comme un vieux chats pourraient vivre avec des tiques. Ca s'attache et ne pars plus. On s'habitue, c'est tout. Petit Songeur sait que cela ne changera pas, et même si ils essaient de changer les choses, tous voudront le poste du plus fort pour faire vivre toutes les atrocités de leurs misérables vies à Astre des Ondines et Légende Impériale ! Une simple vengeance. Le sang appelle le sang point c'est tout ! Petit Songeur en avait assez. Le respect n'existe plus à présent. Lucifer se réveille :

- Bon, assez discuter. Passons au véritable sujet, puisque celui-la ne me servira inévitablement à rien puisque tout le monde à la même réponse... Tu sais quelle est la différence entre nous deux ? Il fit une légère pause histoire que l'autre réfléchisse puis continua. Toi tu cherches juste à suivre le troupeau tandis que moi je saurais me frayer un chemin vers la victoire, vers le pouvoir suprême !

Il arqua un sourcil avec un long rictus satisfait. Le chaton blanc lécha sa patte et la passa soigneusement derrière son oreille attendant une réponse qui tarda beaucoup trop à venir à son gout. Le Gardien semblait ne même pas comprendre, avait-il donc aucune intelligence ? Aucune logique ? Il ne sait donc que se battre ? Pff, tout dans les griffes rien dans la tête. Pitoyable. Petit Songeur sera à la fois fort et à la fois intelligent. Il sera le point fort de cette Colonie. Il n'est pas vouer à être porteuse comme Nuage de Phénix l'est sûrement. Lui il est vouer à être le plus fort ici, pas spécialement chef, juste le plus fort. Même Légende Impériale ne lui dictera pas ses actes. Il sera à la fois libre et à la fois ""soumit"". Puisque si il reste ici c'est simplement pour être sûr d'avoir de la nourriture et d'être "protégé" par ceux qui l'apprécient, certes ils sont peu mais ils ont du pouvoirs. Mamba Ténébreux, Astre des Ondines. Force de l'Occulte n'est qu'un vulgaire pion qu'il doit éliminer pour accéder au Roi. Et une fois que le Roi l'aura repérer, il aura une très grande importance dans cette minable Colonie. Bien sûr, tout ça prendra beaucoup de temps. Mais il élabore depuis sa tendre enfance se plan. Il est né pour ça. Il le sait. Astre des Ondines le sait, voila pourquoi elle l'a choisis lui et seulement lui !

- Alors dit moi, tu sais ce qui arrive à ceux qui ne servent plus à rien ici ? Il meurt. Alors prépare toi à ça, parce que ça arrive très rapidement. Et crois moi, tu risques de ne pas apprécier. Et le jour ou tu seras au point de mourir, rappelle toi de mes paroles, rappelle toi de moi, Lucifer.

_________________
Petit Songeur - Nuage du Songe - Vigueur du Songe
My power is such that you have to kneel before me!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 19/02/2017
Age : 13
Localisation : Bah, chez moi *-*
avatar
Chaton
Chaton
   Mar 6 Juin - 17:56

||UP||

_________________
Petit Songeur - Nuage du Songe - Vigueur du Songe
My power is such that you have to kneel before me!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps d'une courte pause est à savourer comme sa vie [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tableau des poses de maison de guilde
» Le temps de solitude est le choix de ton destin l RP libre pour qui veut !
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Born to make History :: RPG :: Colonie :: Place publique-
Sauter vers:  

Nos alliances