Partenaires




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les cauchemars [Feat.Balty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 81
Date d'inscription : 19/02/2017
Age : 13
Localisation : Bah, chez moi *-*
avatar
Chaton
Chaton
   Sam 25 Fév - 22:16

Les cauchemars le hantait, encore et encore. Il ne pouvait y faire face. Petit Songeur se tortillait de droite à gauche. Mais cette vague le submerge et le noie, encore et encore, c'est infinie ! Une mort affreuse ! Mais quand elle se recule, il est couvert du liquide pourpre au gout métallique horrible ! Il respirer si vite qu'il crut que son coeur allait exploser. Ses yeux étaient si écarquiller qu'ils pouvaient presque sortir de leur loge. Et le pire de tout, il ne pouvait pas crier, sa voix était briser comme un vase. Aucun son ne sortait de sa bouche. Des félins passaient à côté de lui sans lui donner un seul regard. Il était perdu. Il était seul.
Il était faible...

Il se réveilla en sursaut, des sueurs sur tout le corps. Il sortit pour essayer de prendre l'air mais il n'y arrivait pas. Il se sentait étouffé. Il était terrifié. Il était seul au milieu de la clairière. Tous dormaient. Des prunelles brillaient par ci par là signifiant que c'était les Gardiens. Malgré ça il était terrorisé. Il sentait son ventre le serrer. Il croyait ne plus respirer. Il n'arrivait même pas à bouger un seul poil. Il tremblait de tout les côtés. Il semblait minable, une pitoyable créature faiblarde ! Mais il n'y peux rien, il est juste hanter par les cauchemars. Il vit une silhouette venir vers lui. C'était Astre des Ondines !! Il essaya de marcher mais impossible. Il éclata en sanglot en relâchant la pression sur ses pattes et il tomba à terre. Les pleures n'arrêtaient pas de couler. Il tenta de parler mais impossible, il était en train de mourir ? Etais-ce la fin ? Ca se fini comme ça ? Non... Il essaya de se relever en tremblant. Il fixa sa mère adoptive en pleurant. Elle devait le trouver minable. Mais il n'y était pour rien... Il réussit à bégayé :

- J-j-je vais bien !

L'air lui paraissait étouffante. Il n'attendit pas la réponse et fonça dehors, il huma délicieusement l'air. Il était vivant. Il vomit dans un coin, bon sang qu'est ce qu'il lui arrive ?! Il revint vers la Conseillère la tête basse et la queue entre les pattes. Il était effrayer. Il espérait un contact avec elle, un coup de langue ou simplement pouvoir se mettre contre elle. Mais il n'osait pas bouger, de peur de se souvenir de ses cauchemars. Il s'expliqua :

- Les cauchemars i-ils reviennent, tout le temps. La vague, l-le sang, j-j'étais si f-faible... !

Il renifla et s'assit. Son pelage blanc était coller à son pelage et ses yeux emplit de larmes. Il se sentait si faible. Il avait dû manger quelques chose qui n'est pas passer ou alors il est malade... Il ne sait pas... Il ne sait plus rien, il est perdu. Il se lécha la patte et leva la tête vers sa mère adoptive. Il éclata une nouvelle fois en sanglot quand les mots de tête revinrent. Il se coucha. Ils étaient tout deux près de l'Erable mort... Comme Lucifer, il était mort de l'intérieur.

Spoiler:
 

_________________
Petit Songeur - Nuage du Songe - Vigueur du Songe
My power is such that you have to kneel before me!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 74
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 14
Localisation : Pas là ~~
avatar
Conseillère
Conseillère
   Dim 26 Fév - 8:34

Tu es paisiblement assoupie dans ton nid chaud pourtant fait de simples mousses et fougères. Qu'il y est bon de pouvoir s'y reposer avec autant de silence que promet le solide isolement de votre tanière. La tête sur tes pattes, tu dors pourtant d'un seul oeil, gardant toujours ta moitié de regard rivé sur le Roi, installé un peu plus loin dans votre spacieuse tanière. La journée d'hier avait été particulièrement épuisante et éprouvante. Pour cause, tu l'avais passée avec ton incapable apprentie Nuage du Phénix, dans le but d'un entraînement combatif. Un fiasco total. Tu esquisses une grimace pourtant semblable à une moue qui résume très bien tout cela. Arriverais-tu un jour à avoir le lien spécial qui unit mentor et novice ? Tu ne sais pas, tu n'aimes pas être en situation positive avec un pitoyable individu. Tu es soudain prise d'un pressentiment, comme si quelque chose se passe en ce moment même dans la clairière pourtant vide de la Colonie. Peu à peu réveillée, ton deuxième oeil s'ouvre, pour développer ton champ de vision comme il se doit. Tu te lèves, et pousses un long baillement, crocs à découvert, puis sort de ta tanière, la queue battant l'air nerveusement. Les oreilles tournées vers le sens du vent, tu jettes un bref coup d'oeil au ciel d'encre parsemé d'étoiles innombrables, d'où pointe une lune ronde et claire. Tu salues d'un court signe de tête les gardiens qui montent la garde dans le camp, leur assurant au passage que tout va pour le mieux, puis, intriguée par ton instinct maternelle, tu te diriges au centre de la clairière spacieuse. Et pour cause, ton fils adoptif y gît fièvreusement. A pas rapides, tu te diriges vers lui, inquiète. Malgré tes airs saugrenus, sadiques et vicieux, tu as cependant un coeur qui s'ouvre à certaines personnes. Notamment à ce jeune chaton que tu as recueilli et adopté, comme un propre fils. Petit Songeur éclate en sanglots, et s'écroule de tout son long par terre. Le fixant réciproquement à lui, observant ses larmes, tu entends nettement son balbutiement faible :

" J-j-je vais bien !"

Tu te prépares aussitôt à lui demander s'il a mal quelque part, ou s'il a des nausées, mais il te devance, n'attendant pas de réponse particulière, en s'élançant dehors telle une furie. Tu bondis à sa suite, tout de même inquiète pour Petit Songeur. Tu l'observes vomir tripes et boyaux dans un coin, non pas sans aimer sa souffrance aisément ressentie par ton esprit. Honteuse à cette pensée ressurgissante, tu penses aussitôt à ce que doit ressentir le chaton. Pauvre petit,  le goût nauséabond du rendu sur sa langue doit être vraiment dégoûtant. Tu le vois revenir lentement vers toi, la tête basse, et déclarer d'un miaulement faible et trouble :

"Les cauchemars i-ils reviennent, tout le temps. La vague, l-le sang, j-j'étais si f-faible... !"

Il se recouche près de l'érable mort, et éclate en de nouveaux et longs sanglots. Bien décidée à le rassurer, tu t'approches du chaton maladif, et le couves d'un regard pour une fois bienveillant. Tu le prends par la peau du cou pour l'amener plus près de toi, soufflant ta respiration chaude et douce sur son pelage collé. Tu lèches sa fourrure à grands coups de langues râpeux et rythmés que tu veux rassurants, les yeux bourrés d'une soudaine et étonnante compassion. Il fallait parfois faire preuve de gentillesse avec les gens qui en ont besoin. Tu ne l'avais jamais fait auparavant. A vrai dire,  ca te dégoûtes plus qu'autre chose, mais c'est ton fils adoptif, il faut que tu fasses un sérieux effort. Pour lui et pour toi. Puis, après avoir léché rigoureusement le pelage plaqué à la peau de Petit Songeur, tu prends un peu de recul, et adresses un regard aimant au chaton. Tu déclares :


"Chuutt ... Calmes-toi, ne penses pas à ses cauchemars. Regardes-moi. Ne songes plus à eux, respires doucement."


C'est tout ce que tu trouves à dire. Oui, tu n'as jamais été trop douée pour rassurer et réconforter. Toi, ton fort, c'est de terrasser pour montrer ton pouvoir. Tu ne fais pas profil bas, malgré la honte qui te brûle les oreilles. Ne pas savoir envoyer une bouffée de chaleur à son fils pour l'aider à surmonter la nuit, quand même ... Après de longues secondes qui te paraissent interminables, tu observes scrupuleusement Petit Songeur, scrutant son état avec attention. Il est mal en point, et ça t'inquiète quand même. La meilleure solution serait d'aller voir la magnifique conteuse qu'est Destinée Luminescente, malheureusement, il serait vraiment malpoli d'aller la réveiller en pleine nuit. Même si embêter la "guérisseuse" te ferait le plus grand bien. Après mûre réflexion, tu demandes tout de même  au chaton :

"Tu as mal quelque part ? Il y a quelque chose qui ne va pas ? C'est en rapport avec ces cauchemars ?"

Tu le cribles donc de bon nombre de questions, les yeux rivés sur la petite boule de poils et de nerfs, d'habitude endiablée, ce qui lui vaut d'ailleurs son surnom de Lucifer. Tu lui donnes un nouveau coup de langue entre les deux oreilles, montrant une pointe d'affection, dont tu as du mal à te rendre compte. La conseillère sadique et cruelle du Roi, celle qui n'éprouve aucune pitié devant des victimes d'actes violents - comme notamment les porteuses - la chatte au pelage sombre corbeau, et aux yeux terrifiants, oui, c'est bien de toi que l'on parle. Là, tu es comme changée, mais c'est pour une bonne cause, Petit Songeur a besoin d'aide. Tu tentes quand même de te persuader que tu n'es pas humiliée en faisant ça ...

HRP:
 

_________________
Merki ma Reine

Bouh !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 19/02/2017
Age : 13
Localisation : Bah, chez moi *-*
avatar
Chaton
Chaton
   Sam 4 Mar - 21:12

Astre des Ondines s'approche du minable petit. Elle le regarda tendrement. La voix au fond de lui lui criait qu'il était minable, misérable, pitoyable tout ça, toute cette faiblesse ! Quand il sentit le contact des crocs dans son cou de sa mère il fut surpris mais rassurer. Il renifla, en se frottant les yeux avec ses pattes. Elle le colla contre elle et le lécha. Son rythme cardiaque se fut plus régulier et plus calme. Il fixait le vide, les yeux plonger dans les vagues, il se sentait si mal... Elle se recula légèrement et murmura doucement au chaton :

"Chuutt ... Calmes-toi, ne penses pas à ses cauchemars. Regardes-moi. Ne songes plus à eux, respires doucement."

Ne plus songer à eux... Ne plus songer à eux... Il se répétait cette phrase dans sa tête. Il ferma les yeux et inspira profondément. La Conseillèrent scruta le chaton, regardant le moindre mal qui pourrait l'affecter. En réalité, lui même ne le savait pas. Il sentait juste son ventre le serrer et avait l'impression qu'on plante des crocs dans sa tête. Il ouvrit doucement les yeux et regarda sa mère adoptive. Il l'aimait plus que tout. Car malgré son rang, malgré les rumeurs affreuses et terrifiantes qui cours sur elle, il sait au fond de lui qu'elle est très gentille quand elle le veux... Il suffit qu'elle le veux... Petit Songeur, lui, aimait grandement Astre des Ondines, plus que quiconque, bon c'est pas très compliquer à vrais dire. Mais au moins, grâce à elle, grâce à son pouvoir et à sa force, il sait qu'il deviendra fort et redouté de tous... Même si la, tout ce qui le préoccupe c'est de dormir et d'oublier ses cauchemars, chose qu'il n'arrivait pas. Il fut sortit de ses pensés par la voix de la femelle noire.

"Tu as mal quelque part ? Il y a quelque chose qui ne va pas ? C'est en rapport avec ces cauchemars ?"

Il inspira profondément. Humant avec délice l'air frais du soir. Elle l'inspecta une nouvelle fois et lui lécha entre les deux oreilles avec compassion et affection. Il se retint de pleurer, ses yeux étaient noyés par les larmes qui ne coulaient pas. Il cligna plusieurs fois des yeux et répondit :

"Je suis désolé Astre des Ondines ! J-je dois être malade... Mais les cauchemars me noies et me tue lentement, comme un poison..."

Il se calma au contact chaud du pelage noir corbeau de la femelle. Il semblait légèrement agacé par ses propres cauchemars, il n'arrivait pas à se les sortis de la tête. C'est tout le temps le même rêve, tout le temps. Il ne connaît jamais la fin....

"Dit... Est-ce-que tu as peur de quelques chose toi ? Oh, sûrement pas tu es si forte rien ne doit te faire peur !"

Là vous voyez bien un chaton et non un petit prince surnommer Lucifer. Là, vous voyez la deuxième partie cacher de Petit Songeur. La partie enfouis au fond de lui que seul sa mère adoptive arrive à faire ressortir. Malgré ça, sa question était réel, il voulait vraiment savoir... Mais bon, question bête réponse bête, sûrement... Et si elle avait peur de quelques chose ? Qu'est ce que ça pouvait bien être ?

_________________
Petit Songeur - Nuage du Songe - Vigueur du Songe
My power is such that you have to kneel before me!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 19/02/2017
Age : 13
Localisation : Bah, chez moi *-*
avatar
Chaton
Chaton
   Mar 6 Juin - 18:01

||UP||

_________________
Petit Songeur - Nuage du Songe - Vigueur du Songe
My power is such that you have to kneel before me!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les cauchemars [Feat.Balty]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» one again : reves et cauchemars à la con
» Tu m'as trahit pour un rêve, alors je vais faire battre ton coeur pour un cauchemars [PV Hazufel]
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Born to make History :: RPG :: Territoire :: L'Érable mort-
Sauter vers:  

Nos alliances